Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 juillet 2018 4 19 /07 /juillet /2018 20:06

Notre passé explique notre présent:


Il faut connaître notre passé dans sa version authentique pour comprendre notre présent.

La vérité historique nous permet d’affirmer que nous récoltons aujourd’hui ce qui a été semé par Bourguiba hier et dont la continuité a été assurée par son ex-flic.

Le proverbe suivant décrit bien la situation actuelle :   طارت السكرة و حضروا المداينية :

les conséquences de la guerre inutile et perdue d’avance de Bizerte, l’échec du système coopératif et ses conséquences graves qui ont détérioré sérieusement notre principale richesse qu’est notre agriculture et causé un exode rural dramatique et dévastateur.

A cela, il y’a lieu de rappeler les incidences négatives et perverses du pouvoir unique, du parti unique et du discours unique , de l’absence des libertés et surtout de contrepouvoirs, à cela se sont rajoutées les atteintes graves à notre identité, à notre religion et à nos institutions religieuses dont les principales furent d’abord l’abolition des Habous, ensuite la fermeture de l’université Azzaitouna qui a laissé un grand vide culturel et cultuel qui a engendré l’ignorance religieuse, terreau du terrorisme dont nous subissons aujourd’hui les terribles conséquences.

Sans oublier que dans les années 70, ce fut le début de l’endettement et du clientélisme à outrance qui ont créé des capitalistes sans capitaux et des pseudo industriels comme je l’ai déjà expliqué auparavant dans l’article qui suit:

 

http://www.ennaifer.ch/article-un-audit-financier-s-impose-83914399.html

Partager cet article

Repost0

commentaires