Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 février 2012 1 13 /02 /février /2012 14:34

Tout en sachant que le régime Syrien est dictatorial, plus du temps du père que celui du fils Assad, je crois qu'on est en train de voir se reproduire par la CIA en Syrie, une pâle copie du plan du KGB soviétique appliqué en Roumanie, ceci ayant pour objectif de détruire l'allié stratégique de l'Iran et du Hezbollah, sachant pertinemment que ces actes ne sont certainement pas guidés pour des raisons humanitaires comme le prétendent les pays associés à israel et aux États-Unis.

 

La CIA y rajoute, par rapport à l'opération menée par KGB en Roumanie, hormis une désinformation de grande ampleur, des appuis tactiques énormes en mercenaires et équipements militaires rarement observés en matière d'ingérence étrangère dans un pays souverain.

 

Devant cette situation embarrassante qu'est la révolte légitime d'une partie de la population Syrienne (qui reste à quantifier réellement) face à un chef d'état dictateur, le moindre mal et la démarche la plus saine et la plus constructive des dirigeants des pays Arabes et musulmans, s'ils étaient réellement libres et indépendants, serait d'organiser une médiation sérieuse et très poussée pour trouver un compromis permettant d'éviter:

 

- d'une part, la continuité de cette guerre civile destructrice et aux issues défavorables, aussi bien pour les antagonistes autochtones que pour l'avenir de la Syrie,

 

- et d'autre part,de couper l'herbe sous les pieds des ennemis des musulmans et de l'islam, plutôt que d’obtempérer à leurs consignes,  en mettant fin aux relations diplomatiques avec la Syrie pour l'isoler, favorisant ainsi les plans diaboliques et crapuleux des gouvernants occidentaux impliqués.

 

Que l'on le veuille ou pas, l'Iran est aujourd'hui le seul pays musulman au monde capable de faire tenir à distance Israel et les forces occidentales maléfiques et prédatrices, et par voie de conséquence, il est de fait le seul rempart crédible du monde musulman.

 

Aider ces forces du mal à priver ce pays d'un allié stratégique équivaut à l'affaiblir.

 

Aussi,les intérêts de la république islamique d'Iran se confondent avec nos intérêts, c'est pourquoi le devoir sacré des États musulmans commande de déjouer les plans de ses ennemis.

 

Tant que la nation musulmane "Al Oumma Al Islamya" ne parlera pas d'une même voix, en mettant de côté ce qui les désunit, qui est infiniment plus petit que ce qui  les unit, nous ne retrouverons jamais les périodes glorieuses de notre histoire.  

Partager cet article

Repost0

commentaires