Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 juillet 2013 1 15 /07 /juillet /2013 02:36

Comment expliquer les positions contradictoires de l'administration américaine et de ses valets ?


Préambule -

1/ Voici quelque extraits des déclarations de John Kerry (remplaçant de dame Clinton aux affaires étrangères) devant le congrès américain,  John Kerry :


« Le génie américain a écrit le printemps arabe » ! 

 
Quand ce fut au tour du sénateur Rand Powell de poser ses questions, il n'hésita pas à harceler le candidat-ministre par ses interrogations concernant son avis sur le rôle joué par les Etats Unis dans le bien nommé « printemps arabe », rôle qui a consisté à placer à la tête des pays arabes, les frères musulmans.
Acculé par les questions, John Kerry a avoué ce rôle, en l'expliquant par la recherche des Etats-Unis à garantir ses propres intérêts, surtout les intérêts stratégiques au Sinaï, et ceux de son allié Israël. Et il a précisé que les frères musulmans se sont engagés à garantir ces intérêts.

 Il a donc tout simplement, admis que les Etats-Unis ont eu un rôle dans le chamboulement qu'a connu la région.


Sachant que le plan du dit "Printemps Arabe" englobe également la Tunisie et la Lybie, et peut être, dans un futur proche, ...d'autres pays du Maghreb Arabe, le schéma sera, de tout évidence, le même.


2/ Depuis la première guerre du golfe, Irak/Iran, cette administration américaine adopte la même politique à ce jour et respecte la devise suivante sans aucun état d'âme: "Nous n'avons ni amis et ni ennemis mais des intérêts  permanents", n'hésitant en aucun cas à lâcher ou exécuter, si necessaire, les autochtones alliés - qui ont scellé un pacte avec le diable- pourtant dévoués et serviles et qui se souciaient peu des principes proclamés et des fausses promesses à leurs peuples :entre-autres, Bourguiba, Saddam Hussein, Ben Ali, Khaddafi, Moubarak, Morsi et sans oublier les Cheikhs de service dont le plus célèbre est Khardhaoui, ceci en attendant de connaitre les prochaines victimes.

                         ---------------------------------------------

Et pourtant, les versets coraniques suivants (1) sont clairs et explicites; aussi, et avant qu'il ne soit trop tard, nous recommandons aux prochaines victimes potentielles de se ressaisir.


 Il faut être complètement naïf ou de mauvaise foi pour croire que les dirigeants des pays du golfe, Arabie Saoudite et Qatar compris, ainsi que d'autres dirigeants de pays Arabes, ne sont pas les bras séculiers et les valets dévoués de l'Amérique.


L’objectif du gouvernement US est d'affaiblir au maximum les pays Arabes et Musulmans par la discorde, "Al Fitna", qui engendre les guerres fratricides.


Morsi,Erdogan et les cheikhs Khardhaoui,Hassan etc...obeissant aux "ordres", n'ont-ils pas appelé les peuples musulmans à combattre d'autres musulmans sous le faux prétexte de "Jihad" alors que les textes coraniques clairs et explicites l'interdisent ??? :

 

les prises de positions officielles des roitelets-valets, en apparence contradictoires par rapport aux positions du gouvernement US, ne sont que DIVERSION.


La législation américaine interdit l'aide directe à un pays dont le chef d'Etat ou de gouvernement a été victime d'un coup d'Etat dans lequel l'armée a joué un "rôle décisif ": c'est la raison pour laquelle le gouvernement américain et à sa tête Obama a confié officieusement à ses valets (pays du golfe) la mission d'aide financière au nouveau pouvoir en Egypte. Ceci explique les prises de positions politiques, en apparence contradictoires, entre les pays du Golfe et le gouvernement US. 

(1)

 

قال الله تعالى "يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُواْ لاَ تَتَّخِذُواْ الْيَهُودَ وَالنَّصَارَى أَوْلِيَاء بَعْضُهُمْ أَوْلِيَاء بَعْضٍ وَمَن يَتَوَلَّهُم مِّنكُمْ فَإِنَّهُ مِنْهُمْ إِنَّ اللَّهَ لاَ يَهْدِي الْقَوْمَ الظَّالِمِينَ

فَتَرَى الَّذِينَ فِي قُلُوبِهِم مَّرَضٌ يُسَارِعُونَ فِيهِمْ يَقُولُونَ نَخْشَى أَن تُصِيبَنَا دَائِرَةٌ فَعَسَى اللَّهُ أَن يَأْتِيَ بِالْفَتْحِ أَوْ أَمْرٍ مِّنْ عِندِهِ فَيُصْبِحُواْ عَلَى مَا أَسَرُّواْ فِي أَنفُسِهِمْ نَادِمِينَ

وَيَقُولُ الَّذِينَ آمَنُواْ أَهَؤُلاء الَّذِينَ أَقْسَمُواْ بِاللَّهِ جَهْدَ أَيْمَانِهِمْ إِنَّهُمْ لَمَعَكُمْ حَبِطَتْ أَعْمَالُهُمْ فَأَصْبَحُواْ خَاسِرِينَ

يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُواْ مَن يَرْتَدَّ مِنكُمْ عَن دِينِهِ فَسَوْفَ يَأْتِي اللَّهُ بِقَوْمٍ يُحِبُّهُمْ وَيُحِبُّونَهُ أَذِلَّةٍ عَلَى الْمُؤْمِنِينَ أَعِزَّةٍ عَلَى الْكَافِرِينَ يُجَاهِدُونَ فِي سَبِيلِ اللَّهِ وَلاَ يَخَافُونَ لَوْمَةَ لائِمٍ ذَلِكَ فَضْلُ اللَّهِ يُؤْتِيهِ مَن يَشَاء وَاللَّهُ وَاسِعٌ عَلِيمٌ
 

[51] Ô vous qui croyez ! Ne prenez pas les juifs et les chrétiens pour alliés. Ils sont alliés les uns des autres. Quiconque parmi vous les prend pour alliés sera des leurs. Dieu ne guide pas les traîtres. [52] C’est ainsi qu’on voit certains individus à la foi chancelante courir après de telles alliances, en disant : «Nous craignons d’être victimes d’un revirement du sort !» Et, cependant, il est certain que Dieu accorde aux croyants la victoire ou leur ménage une issue favorable, et que ces gens-là soient alors réduits à regretter les projets qu’ils avaient secrètement nourris. [53] Et les vrais croyants de s’exclamer, en disant : «Sont-ce bien ceux-là qui attestaient par Dieu, par les plus graves de leurs serments, qu’ils étaient avec vous?» C’est ainsi que toutes leurs bonnes œuvres ont été réduites à néant et qu’ils se sont retrouvés parmi les perdants.
[54] Ô vous qui croyez ! Si certains d’entre vous renient leur foi, Dieu fera surgir d’autres hommes qu’Il aimera et qui L’aimeront. Humbles avec les croyants, durs envers les négateurs, ils combattront au service de Dieu, sans la crainte d’aucun reproche. Telle est la grâce de Dieu, qu’Il accorde à qui Il veut, car Dieu est le Détenteur des faveurs et l’Omniscient.
 

 

  

 

Partager cet article

Repost0

commentaires