Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 décembre 2011 7 18 /12 /décembre /2011 10:16

J'ai relevé sur facebook divers commentaires de compatriotes dont beaucoup affichent sur leur profil un cursus d'études supérieures et de diplômes élevés obtenus, reprendre à leur compte,souvent sans mauvaise intention, des clichés importés à propos du droit musulman, clichés usés, répétés à souhait et distillés de façon malhonnête et pernicieuse par les ennemis de l'islam.

 

 Ces clichés suggèrent une lecture voulue superficielle et inexacte des lois de l'islam et ses applications issues de la Charia.

 

 Lire et interpréter des textes juridiques est une affaire de spécialiste, car y compris le droit musulman, le droit en général et son application dans un pays et son évolution suivant les époques et les circonstances est lié à l'histoire de ce pays, ses us, ses traditions, ses coutumes et ses mœurs ,que cela se rapporte au droit privé, public, fiscal ou autre, et je dis cela pour faire court.

 

 Aussi, parler de droit musulman sans être un érudit en la matière, c'est comme parler de détails scientifiques pointus de médecine sans être médecin.

 

 Un grand juriste reconnu mondialement, diplômé des plus grandes universités occidentales et  qui était conférencier de renom dans celles-ci, le martyr Abdel Kader Aouada, Egyptien et membre des frères musulmans, avait conclu en étayant sa thèse, que le droit musulman était supérieur à tout ce qu'il avait étudié en la matière dans le monde. Il a été exécuté par le criminel et homme de gauche "socialiste" Jamal Abdenasser ,qui a également fait exécuter le grand savant et martyr Saied Kotb et qui a remis la tête du martyr Aouda aux Anglais à leur demande.

 

Pour reprendre certains clichés usés et inexacts au sujet de certains châtiments souvent évoqués, et sans entrer dans des explications convaincantes qui seraient trop longues à exposer ici, couper la main au voleur et infliger 100 coups de fouet pour délit d'adultère, pour être appliqués, supposent beaucoup d'éléments à charge qui sont quasiment impossibles à réunir, c'est d'ailleurs la même réponse que vous donnerait un Rabbin, un théologien chrétien ou un  jurisconsulte musulman, parce que ces textes existent dans les trois livres saints des religions monothéistes.

 

 C'est d'ailleurs pourquoi, le droit musulman appliqué par nos magistrats depuis des lustres et jusqu'à l'indépendance en notre terre d'islam, n'a pas laissé trace, à ce que je sache, dans notre histoire, de voleurs-manchots et de coupables d'adultère fouettés, et pourtant, c'était la Charia Sunnite-Malékite qui était appliquée et basée sur la jurisprudence Tunisienne de nos oulémas qui étaient considérés parmi les plus érudits du monde musulman.

 

 Maintenant que des pseudo-oulémas au Niger ou ailleurs font n'importe quoi, à se demander si c'est par ignorance ou pour servir des commanditaires malintentionnés dont l'objectif non avoué est de donner une fausse et mauvaise image du droit musulman et de l'islam en général, ça, c'est une autre affaire.

Partager cet article

Repost0

commentaires