Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 février 2011 4 03 /02 /février /2011 17:05

Le nouveau Ministre de l'Intérieur sauve l'honneur et la crédibilité du gouvernement provisoire en déclarant publiquement l'implication de hauts cadres du Ministère et de hauts cadres du RCD (pris armes en mains par les militaires) dans la tentative de complot contre l’Etat.

 

Comment peut-il en être autrement, puisque des milices armées parviennent à envahir les locaux du Ministère de l'Intérieur, obligeant le ministre à fuir sous escorte; il s'est même fait voler son portable, son manteau et ses lunettes: ahurissant et incroyable !!!

 

Ce qui est encore plus incroyable, aux dires même du ministre, c'est qu'aucun de ces miliciens, fort nombreux, n'a été ni arrêté, ni identifié !!!

 

En attendant, le Ministre, Monsieur Farhat RAJHI, ancien juge et réputé honnête, a pris la décision de démettre de leur fonctions une quarantaine de hauts cadres du Ministère en précisant, à juste titre et en toute connaissance de cause -il est magistrat- que « la balle est maintenant  dans le camp de la justice».

 

Pourquoi au Ministère de la Justice, on ne fait rien, alors qu'il s'agit de complot contre l’Etat dont sont fortement soupçonnés ces cadres mis à la retraite et que, nombreux de leurs collègues, officiers de police en grève, les accusent ouvertement, allant jusqu'à livrer leurs noms ???

 

De même, les hauts cadres du RCD, ceux-là mêmes qui fomentent contre l'Etat et tout le peuple Tunisien, patrons des milices qui terrorisent la population, continuent leurs diaboliques actions criminelles sans être inquiètes.

 

Non et mille fois non, le peuple Tunisien continuera à combattre jusqu'au dernier souffle, cette bande de criminels, hors la loi et sans foi ni loi.

 

A ceux qui se sont auto-désignés gouvernants provisoires, attention et attention, si vous n'assumez pas vos responsabilités dans le sens de l'intérêt des tunisiens de la Tunisie, en agissant très vite, par des actes concrets et sans discours démagogiques, contre les criminels ennemis du peuple, vous aurez des comptes à rendre devant Dieu et le peuple.

 

A chaque membre du gouvernement, nous disons ceci :

 

Si vous êtes dans l'impossibilité de remplir votre mission dans le sens voulu par le peuple, par des contraintes malhonnêtes quelles qu'elles soient, ayez le courage de dénoncer toute pression et de démissionner si nécessaire; vous en sortirez grandi, car vous aurez fait votre devoir et montré aux grands peuples libre de ce monde que l'élite tunisienne est digne de confiance et que la nation Tunisienne, libérée par elle-même, fait désormais partie des grands peuples: les peuples non colonisables.

 

Partager cet article

Repost0

commentaires