Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 avril 2011 1 11 /04 /avril /2011 13:34

Le débat sur le maintien ou l'abrogation du code du statut personnel est nécessaire car il concerne des points sociaux essentiels  tel que le mariage , le divorce ,l'adoption et l'héritage .


Des textes coraniques clairs régissent ces points ;aussi il est impératif que les théologiens

s'expriment et prennent position .


La question peut être tranchée ensuite par référendum pour savoir si la châriaa est à appliquer ou non et si l'islam et ses lois sont à appliquer et applicables ou dépassés par le temps et donc à mettre en vitrine dans le musée de l'histoire tunisienne ?


L'article ci-après est trés intéressant ,instructif , pose de très bonnes questions et invite au débat.

 

Ouvrons le débat dès maintenant afin d'éclairer les tunisiens au moment du début de la discussion et de la préparation de l'écriture de la nouvelle constitution.

 

Et si le peuple, dans sa majorité,maintient l'article premier de l'ancienne constitution(celle de 1959) en y ajoutant: que seules les lois musulmanes sont applicables sous la surveillance d'un comité composé des meilleurs théologiens du pays en s'appuyant sur notre jurisprudence sunnite-malékite,rédigée par nos juges et nos oulémas,considérés parmi les plus compétents et les plus brillants du monde musulman:dans ce cas plus aucun parti ne pourra se prévaloir de la religion et tous les partis politiques ,en respectant la constitution seront les gardiens de celle-ci.

 

Ainsi ,la politique sera séparée de la religion .

essallami1(2)

 

essallami2



 

 



Partager cet article

Repost0

commentaires