Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 mai 2011 7 22 /05 /mai /2011 17:32

Notre police et notre garde nationale a souvent été critiquée et calomniée.


Ceci est vrai avant et après le 14 janvier 2011.


Méritaient-elles ces critiques et ces calomnies ?


On les appelle aussi forces de l'ordre : elles doivent assurer l'ordre. Elles reçoivent des ordres et doivent les exécuter.


Normalement , les grandes directives proviennent du gouvernement , les cadres de cette force ont le devoir et l'obligation de les faire exécuter : comme pour les militaires, l'obéissance aux ordres est un devoir sacré.


Le plus grand nombre d'entre eux assure l'ordre en général, la sécurité des personnes , des biens, des frontières  et la sécurité routière ainsi qu'une gestion administrative très large et très variée(pièces d'identité , passeports etc...),un petit nombre est dans la police politique ou la surveillance du territoire et autres corps spécialisés.


Tous les citoyens,qu'ils soient riches ou pauvres ,de droite ou de gauche, ne peuvent nier la nécessité et l'importance de leur rôle .


Malheureusement , nos dictateurs successifs et leur entourage, sont non seulement à l'origine des mauvais ordres, injustes et inappropriés, mais ils ont été également de mauvais exemples par des comportements répréhensibles et malhonnêtes pour les citoyens, et comme l'exemple vient d'en haut, notre société, police comprise, après une cinquantaine d'années de gouvernants corrompus, a été sérieusement affectée.

 

En toute objectivité et hormis la grande responsabilité de nos divers gouvernants et leur entourages malhonnêtes et corrompus, ceux que l'on doit moins blâmer, ce sont les forces de l'ordre - qui sont entre l'enclume et le marteau- avec leurs salaires de misère ,le nombre d'heures supplémentaires effectuées jour et nuit, pratiquement impayées, les mauvaises conditions de travail (dehors sous la pluie ou le soleil, dedans dans des locaux souvent insalubres), en l'absence de logements de fonction, de primes de risque et de port d'armes.

 

Et quand ils verbalisent, ils sont souvent menacés, du plus petit Tartempion ''qui connaît quelqu'un'', en passant par les fils et filles de gens bien placés ou par les papas et les mamans de ces derniers.


A mon humble avis, lorsque les menaces sont avérées ou lorsque l'alcootest est positif, la mise de menottes s'impose comme c'est le cas dans les pays développés et démocrates.


 Ayant personnellement beaucoup voyagé, je peux vous affirmer que nos forces de l'ordre n'ont pas grand chose à envier aux polices des pays développés : ils sont en général polis, s'expriment bien ,en tenue vestimentaire propre et professionnels dans l'exercice de leur fonction; aussi, je reste toujours étonné de l'écart entre la nature du travail fourni et le salaire.


Une revalorisation de leurs salaires , de leurs conditions de travail et de logement s'impose , compte tenu de la particularité de leurs fonctions.

 

 

Notre devoir est de les respecter tant qu'ils respectent les lois et de dénoncer, ceux qui, par leurs actes, salissent ce corps de l'état et de punir les gouvernants et les cadres qui ont failli à leur devoir et qui ont commis des délits.


Enfin,et sans renoncer à la continuité de notre  révolution,il faut que beaucoup de tunisiens se remettent en cause en devenant légalistes et respectueux des lois,à commencer par le respect du code de la route,des interdits, en un mot faire preuve de civisme.


Sans civisme ,sans principes et sans remise en cause continue,l'état de droit ne sera plus à notre portée.


    

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires