Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 octobre 2011 1 17 /10 /octobre /2011 21:21

Ennaifer Chiheb-eddine

Avec la photo de Mourou sur les listes dites "al mustaquilline" "tariq essalama",on a oublié de joindre le sigle de l'association américaine "Csid", spensor officiel des listes citées (voir leur site sur internet) basée à Washington et implantée dans plusieurs pays musulmans dont l'Indonésie et en Tunisie récemment (dirigée à Tunis par radwane Masmoudi)et qui essaye de nous "vendre" un Islam "formaté" et "soft" comme si,notre pays, qui a hérité du droit musulman sunnite malékite et sa jurisprudence,établie par nos "oulémas"reconnus comme parmi les meilleurs du monde islamique,avait besoin d'un produit dénommé "islam et démocratie" et concocté pour nous par les américains.//////

Haut du formulaire

J’aime · · Annuler l’abonnement · 8 octobre, 10:55

·        

  •  
    • http://profile.ak.fbcdn.net/hprofile-ak-snc4/273988_751177651_108848312_q.jpg

Radwan Masmoudi عيب عليك يا سي شهاب - هبّط المستوى برشة. نحن و أنت أفضل من هذا بكثير و قادرين أن نختلف و نتنافس بكلّ إحترام و بدون سبّ و شثم و تلصيق الإتهامات و الإدّعاءات الباطلة. لعلمك فإنّ مركز دراسة الإسلام و الديمقراطية (مداد) هي منظّمة مستقلّة أسّستها أنا و مجموعة من العرب و المسلمين في أمريكا سنة ١٩٩٩ و ليست تابعة للحكومة الأمريكيّة و هدفها هو دعم الديمقراطيّة في العالمين العربي و الإسلامي. و لعلمك أيضًا فأنا على علاقة طيّبة جدًا مع حركة النهضة و قد دافعت عنها و عن حقّها في الوجود و النشاط السياسي القانوني طول حياتي و قد كان المركز هو الذي رتّب لقاءات عديدة بين قيادات النهضة و ممثّلين عن السفارة الأمريكيّة في تونس منذ ٢٠٠٥ و هذا موثّق في ويكيليس كما نظّمنا زيارة حمّادي الجبالي لواشنطن في ماي الماضي كما أسّسنا شبكة الديمقراطيّين في العالم العربي التي تجمع الألاف من المفكّرين و النشطاء الديمقراطيّين العرب و أصدرنا بيان الدار البيضاء في شهر أكتوبر الماضي. للمزيد من المعلومات يمكنك زيارة موقعنا https://www.csidonline.org/. و في الختام فأنا شخصيّا عضو في الإئتلاف الديمقراطي المستقلّ - طريق السلامة - و رئيس قائمته في بنزرت، و لكن ليس لمركز مداد أيّ علاقة لا ماديّة و لا معنويّة مع هذا الإئتلاف. فأرجو منك أن تتّقي الله تتأكّد من معلوماتك قبل أن تتّهم الناس بالباطل. و السلام.

8 octobre, 11:40 · J’aime · http://static.ak.fbcdn.net/rsrc.php/v1/y8/r/d8VnhscRGIo.gif4 personnes

  •  
    • http://profile.ak.fbcdn.net/hprofile-ak-snc4/273317_100002029816423_7834647_q.jpg

Ennaifer Chiheb-eddine Cher monsieur,je comptais vous répondre point par point cet après midi à votre commentaire et vous donner mon point de vue et l'objet de ma démarche par mes écrits,tout en précisant que je n'ai insulté personne,ni émis de fausses accusations, si ce n'est un problème de lenteur exceptionnelle de débit de ma liaison internet -j'ai cru un moment donné que c'était un sabotage de la CIA -bien sûr,il s'agit là d'une plaisanterie.donc à demain.

8 octobre, 20:06 · J’aime

  •  
    • http://profile.ak.fbcdn.net/hprofile-ak-snc4/273317_100002029816423_7834647_q.jpg

Ennaifer Chiheb-eddine Comme promis,veuillez trouver ci-dessus ma réponse à votre commentaire.

9 octobre, 16:20 · J’aime

  •  
    • http://profile.ak.fbcdn.net/hprofile-ak-snc4/273317_100002029816423_7834647_q.jpg

Ennaifer Chiheb-eddine A l’attention de Monsieur Radwan Masmoudi, tête de liste à Bizerte des « mustaquillines », membre du «CSID» Washington et son directeur en Tunisie.
Suite à mon écrit dans Facebook du 8/10 et votre commentaire (voir ci-dessous les deux textes), quand vous dites
عيب عليك يا سي شهاب
Je trouve cela très vague… Qu’est ce qui est « عيب» ? En quoi le niveau a-t-il été abaissé ? Des affirmations sans justifications ne valent rien. Sans justifications ou motivation, ce sont justement les mots que vous employez pour qualifier mes propos, je cite :
« سبّ و شثم و تلصيق الإتهامات و الإدّعاءات الباطلة »
qui deviennent
« الإدّعاءات الباطلة ».

Encore une fois: l'attaqué aimerait savoir précisément de quoi on parle pour qu'il puisse se défendre. C'est un peu facile de dire entre les lignes que je diffame, sans dire en quoi consiste cette diffamation.

Vous parlez ensuite de «منظّمة مستقلّة », c’est-à-dire d’une association indépendante. C’est là que je me dois de vous poser cette question :
l’association est-elle soutenue financièrement par un ou plusieurs organes gouvernementaux américains ? Si c’est le cas, l'indépendance n'est pas possible, et dans ce cas, j’irai même plus loin : il y a alors lieu de parler d’ingérence américaine dans les affaires privées tunisiennes. Les diverses sources ci-dessous laissent à penser que, justement, votre association, quand bien même vous fassiez preuve de la meilleure volonté et intention du monde, ne peut être qualifiée d’indépendante:

- Un article de Ridha Kéfi
http://kapitalis.com/fokus/62-national/4203-ennahdha-et-les-scenarios-americains-pour-la-tunisie.html
dont voici un extrait :

"M. Jebali a participé à un forum organisé le 9 mai par le Center for the Study of Islam & Democracy (Csid), dirigé par le Tuniso-américain Radwan Masmoudi et financé par le Département d’Etat américain, le National Endowment for Democracy, l’US Institute of Peace, etc., entre autres think tanks proches des cercles de décision à Washington."

- Un article de Daniel Pipes,
http://fr.danielpipes.org/1662/le-faux-pas-de-linstitut-americain-pour-la-paix
dont voici un extrait :

«Le CSID est reconnu par les organes gouvernementaux concernés et par des ONG crédibles et jouissant du soutien de l'Administration comme une organisation compétente pour traiter de projets financés par des fonds publics et organisés communément par le gouvernement et les ONG, l'USIP y compris.»

Par ailleurs, lorsque vous dites :
هدفها هو دعم الديمقراطيّة في العالمين العربي و الإسلامي
Ceci rejoint justement ce que j’ai dit dans mon intervention, lorsque je parle d’un islam soft et formaté, autrement dit moulé dans la démocratie : on fond et on coule l’Islam dans un récipient rigide qu'on appelle la démocratie, ce qui a pour effet de le dénaturer et de le déformer; de deux choses l’une: soit c’est la démocratie qui s’adapte à l’Islam, soit l’Islam qui s’adapte à la démocratie. En lisant votre texte, j’ai l’impression que c’est la deuxième option que vous avez choisie, et c’est là que je suis en désaccord avec vous. L’Islam n’est pas un « truc » qu'on rend démocratico-compatible pour la beauté du concept. Si ce « soft-formatting » est une opération de pragmatisme politique, posez-vous la question de savoir où nous a mené ce pragmatisme politique avec Ennahdha au début des années 1990 : en particulier les militants qui ont lutté avec une foi sincère et qui ont payé par des emprisonnements, par leurs souffrances, parfois par leurs vie, tout cela parce que leurs leaders et maîtres à penser ont joué le jeu politique et sacrifié des principes de l’Islam pour faire plaisir au Soltane de l’époque. Réfléchissez bien à votre responsabilité, en tant que décideur. La politique permet peut-être le pragmatisme politique et la compromission ; mais transiger avec les principes religieux au nom de ce sacro-saint pragmatisme politique, n’est-ce pas trahir Dieu ?

Enfin, je vous réponds sur le dernier point :
« و لكن ليس لمركز مداد أيّ علاقة لا ماديّة و لا معنويّة مع هذا الإئتلاف»

Y aurait-il donc deux Masmoudi, un du CSID, et un autre qui figure sur une liste indépendante ? J’ai peine à croire que celui figurant sur la liste ne bénéficie pas positivement de la publicité de celui du CSID, financé par des organes d’État américains. /////

http://external.ak.fbcdn.net/safe_image.php?d=AQA_2VoWiA_nWLmt&w=90&h=90&url=http%3A%2F%2Fwww.kapitalis.com%2Fimages%2Fkapitalislogo.jpg

Ennahdha, et les scénarios américains pour la Tunisie

kapitalis.com

Kapitalis, le portail d'informations sur la Tunisie et le Maghreb Arabe.

9 octobre, 19:44 · J’aime · http://static.ak.fbcdn.net/rsrc.php/v1/y8/r/d8VnhscRGIo.gif2 personnes ·

  •  
    • http://profile.ak.fbcdn.net/hprofile-ak-snc4/274027_100002138746894_1634686381_q.jpg

Sofiane Bessaies Faire le procès du CSID avec des preuves journalistiques de basse facture à l'appui, ne me dérange pas, tant que M.masmoudi est membre du groupe et est à même de pouvoir défendre les allégations policières qui lui sont adressées, mais là où les limites sont dépassées, c'est ds la mesure où on veut faire l'amalgame entre les reproches faits ci dessus au CSID et l' Alliance appelée"TARIK ESSALAMA" dirigée par maitre MOUROU qui présente sur ses listes des personnalités ayant fait preuve d’intégrité et de lutte contre le nidham bourguibien et benalien, et n'accepteront aucunement que leur honnêteté et indépendance puisse être mise en doute par des gens qui n'ont rien à faire sinon dénigrer et tirer sur des gens qui tentent de servir leur pays et prendre part activement au changement et à la réparation de tout ce qui est à refaire dans ce pays. les propos ci dessus frôlent la diffamation, je les aurai accepté par un candidat sur une liste concurrente ds le cadre d'une lutte fratricide, mais qu'ils proviennent d'un oisif n'ayant rien à faire, branché 24/24 sur facebook, c'est le comble......!!!! Que l'on sache que la Tunisie est ouverte aujourd'hui à toutes ses potentialités, l"Alliance Démocratique Indépendante TARIK ESSALAMA n'est pas l'oeuvre du CSID; que Si Masmoudi soit le directeur du CSID et tête de liste à Bizerte, celà reviendra aux bizertins de voter pour lui ou pas. En tant que colistier sur Tunis 2, je décline l'offre de Si Chiheb Ennaifer de faire la police politique privée pour notre Alliance, ses rapports pourraient être utiles aux ex RCD, la nostalgie de tels rapports du type "STOUFIDA" doivent leur manquer terriblement.

11 octobre, 23:42 · J’aime · http://static.ak.fbcdn.net/rsrc.php/v1/y8/r/d8VnhscRGIo.gif2 personnes

  •  
    • http://profile.ak.fbcdn.net/hprofile-ak-snc4/273317_100002029816423_7834647_q.jpg

Ennaifer Chiheb-eddine A sofiene Bsaies,
Tout d’abord je constate que vous êtes un spécialiste des injures, des insultes et des fausses accusations réunies, doublé d’un manque certain d’éducation et de politesse, le tout couronné par l’absence d’arguments et d’idées pour vous défendre élégamment face à mes critiques politiques : Que les internautes jugent vos propos,je cite :
« Je décline l’offre de si chiheb Ennaifer de faire la police politique privée pour notre alliance, ses rapports pourraient être utiles aux ex RCD, la nostalgie de tels rapports du type STOUFIDA doivent leur manquer terriblement »
« L’offre de faire la police politique privée »
« Allégations policières »
« Oisif n’ayant rien à faire, branché 24/24 sur facebook »


Ma réponse aux propos de votre chef de file et sponsor reste la même, elle est claire, précise et limpide, et je n’ai, ni à ajouter, ni à retrancher quoi que ce soit. Si c’est lui qui vous poussé à monter au créneau à sa place pour me répondre, il a fait le mauvais choix.
Je rappelle aux internautes que des échanges ont déjà eu lieu avec vous dans ce groupe au mois de juin et vous aviez peu d’argument sérieux. Aujourd’hui, en l’absence de réponse politique à des sujets de fond, vous évoluez mal en répondant par des propos insignifiants et irrespectueux, sans rapport avec le sujet politique traité.
J’ajoute que je reste et je resterai fidèle aux principes de feu mon père cheikh Mohamed Salah Ennaifer, quoi qu'il arrive, qui a toujours critiqué quand cela était nécessaire et refusé toute compromission quand il s’agit de dénaturer l’Islam, car c’est bien de cela qu'il s’agit.
Bien avant vous et vos amis, d’autres qui ont crû, en se rangeant du côté du plus fort, parier sur le bon cheval. L’histoire leur a montré qu'ils avaient eu tort. ///

·  Sofiane Bessaies ليس الفتى من يقول كان أبي.............

Il y a 8 heures · J’aime · http://static.ak.fbcdn.net/rsrc.php/v1/y8/r/d8VnhscRGIo.gif1 personne

·  http://profile.ak.fbcdn.net/hprofile-ak-snc4/274027_100002138746894_1634686381_q.jpg

Sofiane Bessaies

M.Chiheb sait pertinemment bien que j'étais le compagnon de geôle au ministère de l'intérieur de Cheikh sidi Mohamed salah Ennaifer, et ceci déjà en 1981. Si Chiheb sait bien qu'aujourd'hui je n'ai pas changé de camp, je suis colistier de Cheikh Abdelfattah Mourou le compagnon de route de son père, et "CHEF DE FILE" de notre Alliance "TARIK ESSALAMA". Je regrette que Si Chiheb n'ait pas connu les geôles de Bourguiba et Benali, il aurait au moins respecté les vrais militants et surtout les disciples de feu son père

Il y a 8 heures · J’aime · http://static.ak.fbcdn.net/rsrc.php/v1/y8/r/d8VnhscRGIo.gif1 personn

 

Ennaifer Chiheb-Eddine à sofiene Bessaies,  tout d’abord, permettez moi de qualifier vos propos de mensongers quand vous affirmez avoir été compagnon de geôle de cheikh mohamed salah Ennaifer au ministère de l’intérieur en 1981 , certes il a été interrogé dans la journée et il avait passé la nuit dans un des bureaux du ministère, entouré d’officiers de police compatissants et très attentionnés a son égard et a qui il a fait un cours sur l’Islam, il était seul et on ne l’a jamais mis dans une geôle-ses propres propos sonores et ses propres écrits, peuvent être consultés sur son site www.ennaifer-mohamed-salah.com il fût présenté le lendemain devant un juge d’instruction, qui au lieu de l’interroger, s’est presque excusé. Il avait refusé de s'asseoir parce que, dans le bureau du juge, des prisonniers du mouvement islamique étaient présents, obligés d’être dos au mur et les mains levées, le juge accéda à sa demande, en leur permettant de ne plus être en position humiliante.


Je sais beaucoup plus de choses que vous sur les tenants et les aboutissants et tous les dessous de la politique ainsi que ses compromissions, ayant immigré, en sa compagnie, en 1962 en Algérie à l’âge de 15 ans et où je veillais sur lui, poignard en main caché, lors de visites, que nous rendait à Blida, sous de faux prétextes, un officier de la police politique tunisienne, probablement pour attenter à sa vie, l'officier fût arrêté plus tard par les autorités algériennes.


Je fus toujours très proche de lui et son confident pour savoir précisément qui sont les hypocrites, les lâches et les double-face, aussi bien autour de lui qu'ailleurs. D’ailleurs, vous me donnez l’occasion de parler de votre tête de liste slaheddine Jourchi, qui, au lendemain de la mort de mon père, avait écrit dans le journal réalités de Février 1993(précisément la semaine du7/2) que cheikh mohamed salah Ennaifer avait adressé un télégramme ou une lettre-je ne sais plus-de remerciements à Ben Ali pour avoir rétabli « Erroya » fixant le début et la fin du Ramadan, j’ai téléphoné à ce dernier pour lui demander, qu’en tant que journaliste professionnel, s’il avait une preuve de ce qu’il annonçait, il m’avait répondu par cette question « dois-je démentir ? » d’un air menaçant, et tout en entendant un bruit sonore d’enregistreur au téléphone, j’avais répondu ‘’oui, vous devez démentir puisque ce qui est écrit est faux ’’ (Les enregistreurs de Ben Ali devaient être plus perfectionnés que celui de Jourchi ,puisque notre téléphone était constamment sur écoute ,sans aucun grésillement).


Monsieur Bessaies,en évoquant la relation avec mon père, vous témoignez d’une très grande bassesse à laquelle vous devez substituer des arguments convaincants pour sous-vendre le produit importé qu’est l’islam « formaté ».


Quand à moi ,je n’ai ni produit à vendre, ni subside ou récompense à recevoir ; mon seul objectif étant d’éclairer et d’avertir mes compatriotes.

Dans les années 60, J’ai déjà servi le thé au sous-secrétaire américain au proche orient, venu à notre domicile, en voiture arborant le drapeau américain, inviter officiellement mon père à Washington, invitation qui fût refusée(signifiant ainsi son refus d’être instrumentalisé) ; Aussitôt après son passage, les écoles pour jeunes filles musulmanes et les associations que dirigeaient mon père furent fermées par Bourguiba.


 Si en 2011 nous devons continuer à subir cette arrogance étrangère et une ingérence américaine dans les affaires privées Tunisiennes ainsi qu’a l’atteinte à notre identité par intermédiaires- locaux interposés, je lutterais contre cette hégémonie qui tend à nous asservir par tous les moyens possibles, et ceci sans crainte des conséquences.


Et pour terminer j’affiche tous nos échanges sur mon blog pour permettre à ceux qui nous lisent de comprendre nos points de vue et nos  arguments respectifs.


 Sachez enfin que j’ai hérité de mon père l’absence de lâcheté et que je ne suis impressionné par aucune force aussi maléfique et aussi puissante soit-elle.

Partager cet article

Repost0

commentaires