Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 août 2012 6 04 /08 /août /2012 22:16

Après avoir écouté attentivement ce soir notre premier ministre,Monsieur Hamadi Jebali,qui a répondu longuement aux questions des trois journalistes qui l'ont questionné sans complaisance sur les sujets importants de l'heure.

 

Par rapport aux sujets évoqués,les réponses de Monsieur Jebali ont été convaincantes.

 

L'impression de sincérité s'est dégagée tout au long de l'interview.

 

Autant nous devons avoir l'esprit critique en dénonçant toute dérive,autant notre devoir est aussi de saluer tout ce qui est objectivement positif.

 

Que le gouvernement puisse continuer à gérer honnêtement notre pays en s'appuyant sur des hommes compétents et intègres de tous bords et sans exclusive.

 

En cette période transitoire et difficile que traverse notre pays,le devoir de tous les Tunisiens de tous bords est d'être unis et sans arrières-pensées électorales ou autres raisons malsaines,afin de permettre à notre pays d'arriver à bon port et sans dommages jusqu'aux prochaines élections.

 

Et pour ce faire,l'appui de tous les Tunisiens au gouvernement est nécessaire pour l'intérêt supérieur de la nation;aussi, l'esprit de division ou de discorde doivent être bannis,l'esprit de chapelle aussi,ainsi que les fausses rumeurs.

 

Notre souhait est de voir la majorité des députés de l'assemblée,dans la concorde et sans esprit malsain,préparer une constitution qui permette d'avoir des institutions permettant l'instauration d'un état de droit dont les sources ne peuvent se puiser que dans notre riche jurisprudence musulmane sunnite-malékite aux contours précis,qui est tolérante et rejette tout excès.

 

C'est la seule voie qui nous permet d'être en symbiose avec notre identité Arabo-musulmane et la seule à même de rendre nos institutions pérennes et qui réponde à l'attente de la majorité de notre peuple.


J'en suis convaincu,et si besoin est,une consultation nationale,par voie de référendum,le confirmera à coup sûr.

 

Que les partis politiques en lice pour les prochaines élections sachent que le salut du pays,son avenir et l'attente de son peuple résident dans une constitution aux sources évoquées ci-dessus.

 

Et c'est seulement les partis et les hommes qui défendraient ces points essentiels réellement et les inscriront noir sur blanc dans leur programme électoral qui auront l'adhésion de la majorité du peuple Tunisien.

 

Et je conclus en citant notre illustre historien Ibn Khaldoun,théoricien et concepteur des sciences sociales,connue sous le nom d'ethnologie :

 

 "العرب لا يجمعهم إلا الدين.. فاذا تركوه.. فلا جامع لهم"

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires