Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 mai 2018 1 21 /05 /mai /2018 11:55

Article de Chafik Chelly, 

 

75 ANNÉES DE PROTECTORAT AVEC LES FRANÇAIS ...  

( 1881 - 1956 ) ...

 

Il y a environ 137 ans , l’Histoire de la Tunisie s’était emballée après l’occupation de notre pays par une puissance impériale venue s’installer à des fins d’exploitation . 

Quand on aborde le sujet sensible du protectorat , on constate que le panurgisme bourguibien avait fait beaucoup d’émules , toutes générations confondues , même chez les plus jeunes et les plus intellectuel(le)s ... 

À ce propos , tout le monde veut prétendre être historien en grimpant dans le train de la contrefaçon des faits et le plus souvent avec les mauvaises manières à l’égard de la Régence , la traitant de catastrophe inutile ou de providence négative .

Comment alors , changer les idées préconçues provenant d’une machine de guerre aussi puissante que la propagande ? 

Comment minimiser les dégâts infligés au Beylicat après cette offensive continue dans les médias , les livres d’école , l’opinion politique ... et qui s’est propagée dans la conscience nationale telle une épidémie éternelle ?

Pourtant , la réponse saute aux yeux de gens qui ne veulent point demeurer éternellement aveugles : une dette , même magistrale , ne suffit pas à entraîner une colonisation et une occupation n’est possible que par le rapport de force et non pas par la passivité des occupés ...

Il n’y a qu’à lire les résolutions du congrès de Berlin et après jeter un œil averti sur une carte de l’Afrique pour comprendre que celle-ci avait été dépecée par les puissances coloniales européennes .

Tout cela parce que l'idéologie colonialiste avait été développée durant la seconde partie du XIX ème siècle par le mouvement colonial dans plusieurs États européens. Et qu’elle était fondée sur la notion d'impérialisme en tentant de donner un fonds de doctrine politique à la vague de colonisation et en s’appuyant sur la doctrine juridique élaborée depuis le XVI ème siècle qui justifiait l'occupation de territoires comme mode légal d'acquisition ( Wikipedia ) ... 

C’est pourquoi la Tunisie et d’autres pays africains furent mis sous tutelle , les raisons prétextées étant souvent futiles ...

Puis l’ère de la décolonisation arriva après la fin de la Seconde Guerre mondiale , la colonisation étant reconnue par l’ONU et les américains , comme étant une relation inégalitaire s'opposant au droit des peuples ... 

C’est pourquoi aujourd’hui , la Tunisie reste toujours libre malgré un endettement record ...  

Il y a donc une Histoire du monde , il y a un ordre des choses et il y a des codes , des systèmes et des logiques de relations internationales ...

 

Quid alors du rôle de ces pauvres Beys , que l’on malmène à longueurs d’écrits ? 

Ils auront simplement été les premières victimes de l’arnaque du système bancaire . Puis , leur politique consista , contre vents et marées , à préserver la personnalité juridique de l’État Tunisien et à utiliser ” l’arme du sceau ” dans la limite du possible et du raisonnable , car ” la loi du plus fort est toujours la meilleure ” . Ce qui n’était d’ailleurs nullement exclusif de tractations et de crises réfléchies dans les rapports du Palais et de la Résidence . 

C’était la seule politique possible de l’époque même si celui qui avait composé avec eux sans embrouille jusqu’à la veille de son coup d’état , l’avait jugée défaillante , traitant ses prédécesseurs de collaborateurs ; des collaborateurs à qui la France préférera la République . Un pur hasard ...

Parce que la mode du retour au Bourguibisme , la vanité , l’intérêt , la médiocrité , la sottise et la bassesse existent , il faut savoir les discerner de la Justice , de la Vérité et de la Mémoire vers lesquelles il faut savoir tendre . La légèreté ne doit en aucun cas l’emporter sur la sagesse et la raison critique ...

Avec ou sans les Beys , la Tunisie aurait été occupée . Avec ou sans Bourguiba , elle aurait été libérée . 

Telle est la réalité qui devrait être ce rêve solide , cohérent et continu , qui survit aux hommes qui ne sont qu’une parenthèse dans l’Histoire d’un pays ...

Chafik Chelly

Partager cet article

Repost0