Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 janvier 2011 5 28 /01 /janvier /2011 22:35

 

Après l'annonce de la composition du gouvernement provisoire bis, beaucoup de Tunisiens s'interrogent :

 

- Pourquoi encore un ex-premier ministre, collaborateur de longue date de l'ex-président en fuite, s'autoproclame-t-il au même poste, alors que ceux qui ont déclenché la Révolution et mené une lutte de plusieurs semaines, ont clairement exigé son départ ? Est-il irremplaçable? Et pourquoi le serait-il ? A moins que pour garder son poste, il a promis de dévoiler sa recette magique de création de 300.000 emplois en un temps record? Après tout, cette recette magique dont il serait le seul à détenir le secret, pourrait lui rapporter gros auprès de plusieurs pays du monde, à commencer par les États-Unis et la France.

 

- Pourquoi l'appel à la dissolution du parti RCD - complice et coupable - n'a-t-il pas été entendu ?

 

- Pourquoi n'a-t-on pas montré au public les photos des snipers, criminels arrêtés et surtout ceux qui sont en fuite et qui représentent encore un danger public? Les service du personnel du ministère de l'intérieur ne sont-ils pas capables de donner les éléments nécessaires afin d'identfier fonctionnaires absents ou subitement disparus ?

 

- Pourquoi le procureur de la République n'a-t-il pas annoncé, à ce jour, l'accusation de meurtre ou complicité de meurtre a l'encontre de Ben Ali et certains de ses proches, alors que son bras criminel, Ali Sériati, est interrogé depuis plusieurs jours? Ce dernier n'a-t-il pas encore livré le nom de son commanditaire ? Mais attention, pas de méthodes musclées comme au bon vieux temps de Ben Ali et de... Bourguiba aussi.

 

- Enfin comment a-t-on procédé pour faire le casting des membres du nouveau gouvernement: qui a proposé qui et sur quels critères ?

 

Beaucoup de zones d'ombres que le peuple tunisien souhaite voir se dissiper.

 

C'est pourquoi la vigilance s'impose, la transparence doit être de mise. Attention, le peuple tunisien n'est pas dupe et ils n'entend pas être dupé.

 

Que ceux qui voudraient voler aux Tunisiens leur Révolution sachent, qu'il peuvent gagner une bataille ou même plusieurs, mais pas la guerre. Ce peuple valeureux, composé d'une jeunesse qu'on croyait irrécupérable, a démontré une maturité inattendue, beaucoup de bon sens, beaucoup de courage, et surtout une capacité de résistance inouïe.

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires